10 Jun

Octopus

Publié par l'Atelier d'Enzo  - Catégories :  #Céphalopodes

Poulpe ou pieuvre peuvent être employés pour désigner Octopus vulgaris, ce sont des céphalopodes, une classe d’animaux marins faisant partie des mollusques. Dotés de huit bras couverts de ventouses et d’un corps musculeux sans os ni coquille, ils sont endémiques de nos océans. L’intelligence hors normes de cette étrange créature marine n’en finit pas de fasciner les scientifiques qui étudient ses capacités cognitives.

 

Doués pour l’attaque et la défense

 

Prenons d’abord l’exemple des mécanismes de défense chez les poulpes. Face à leurs multiples prédateurs, les poulpes sont des as du camouflage, car ils peuvent imiter leur environnement en modifiant la couleur et la texture de leur peau, instantanément et de façon variée, grâce à des cellules pigmentées appelées chromatophores et à de multiples muscles couvrants leur épiderme.

En absence de coquille, les poulpes sont très vulnérables, et ils vont chercher à se cacher, de préférence dans un abri sous forme de cavité sous un rocher : les poulpes aménagent et entretiennent leur abri en retirant du sable et en ajoutant des pierres et des coquilles pour mieux en fermer l’entrée.

Les poulpes sont également de redoutables prédateurs eux-mêmes, et leurs mécanismes d’attaque s’adaptent à la grande variété de proies qu’ils consomment, à savoir tous types de coquillages et crustacés, mais aussi des poissons et même d’autres céphalopodes. Ils peuvent utiliser leur vision et leur camouflage pour chasser, ou leurs bras pour explorer, toucher et goûter l’environnement et saisir tout aliment à portée.

 

80 x 80 x 24 cm Ht
80 x 80 x 24 cm Ht80 x 80 x 24 cm Ht

80 x 80 x 24 cm Ht

Commenter cet article

À propos

Créateur d'objets en fil de fer